Les palais et les palaces asiatiques, des monuments splendides

Les palais et les palaces asiatiques, des monuments splendides

Entre monuments historiques et établissements de luxe, les palaces et palais asiatiques se démarquent de par le monde par leur unicité architecturale. Se révélant être de véritables œuvres d’art au concept inédit, ces monuments asiatiques d’une beauté incontestable vont à la conquête du monde.

Palais asiatiques : véritables berceaux de l’histoire

Le continent asiatique se caractérise par ses monuments architecturaux, à l’instar des différents palais d’une authenticité indéniable. Ces monuments typiques de la culture asiatique séduisent certes pour leur aspect esthétique, mais ils retracent également une grande partie de l’histoire du continent. Parmi les incontournables pouvant être cités, le Palais d’Eté de Pékin est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Couvrant près de trois kilomètres carrés, le palais se distingue par ses toits de nuages ordonnés et notamment son plan d’eau couvrant les trois-quarts de la superficie. Le Musée national du Palais de Taïwan reflète une grande partie de l’histoire du pays en abritant près de 700 000 pièces d’art chinois, soit la plus importante collection d’objets artisanaux chinois au monde, à savoir des objets de bronzes, des toiles chinoises ainsi que des documents historiques.

Coree-Gyeongbokgung

Etablissements luxueux de renommée internationale

Avec la révolution du secteur hôtelier de luxe, les palaces asiatiques partent à la conquête du monde. En effet, rien qu’en France, notamment dans la capitale, de nombreux établissements de luxe asiatiques sont référencés. De renommée internationale, ces palaces appartenant à de grands groupes asiatiques se sont implantés à Paris. Au décor élégant et moderne, ces palaces asiatiques répondent à des critères de luxe les plus élevés du secteur de l’hôtellerie de luxe. Parmi ces palaces asiates ayant investi le marché parisien, l’hôtel cinq étoiles Peninsula a ouvert ses portes en 2013. Le Shangri-La, le palace Raffles ou encore le Mandarin Oriental mettent à la disposition de leur clientèle des services haut de gamme asiatique.

Les plus belles œuvres d’art contemporain

Depuis son apparition vers 1945, l’art contemporain n’a jamais connu de crise. Son caractère esthétique en fait toute sa particularité, en prônant tout simplement la transgression. Plus surprenant les unes que les autres, ces œuvres d’art contemporain se démarquent par leur côté sophistiqué, dont voici les plus surprenantes et incontournables.

Top 3 des œuvres incontournables

shepard_fairey_hope_2008Chaque année, de nombreuses œuvres d’art contemporain font leur apparition, pour le plus grand plaisir des amateurs d’art. Durant la dernière décennie, cinq œuvres peuvent être citées comme ayant marqué l’histoire de l’art contemporain. En tête de liste, l’œuvre de l’artiste américain Shepard Fairey baptisé H.O.P.E., représentant Barack Obama à son élection à la présidence en 2008 à marqué l’histoire de l’art contemporain.

En 2007, l’artiste britannique Damien Hirst a vendu pour la somme de 100 millions de dollars une œuvre hors pair, la représentation d’une tête de mort souriant, entièrement incrustée de diamants. En dernière position et non le moindre, les « iPhone Drawing » signés David Hockney ont fait des iPad et iPhone des œuvres d’art contemporain incontournables. En effet, ces produits de la dernière technologie ont permis à l’artiste britannique de réaliser des peintures incroyables.

De la penture à la photographie

De la peinture à la sculpture, en passant par la photographie, l’art contemporain immortalise des évènements pour le moins insolites, présentés avec une touche très esthétique. Peuvent être citées parmi les plus belles œuvres de l’art contemporain la statue baptisée « L.O.V.E. » de Maurizio Cattelan installée en 2010 devant le bâtiment de la bourse en Italie, l’œuvre représentant un doigt d’honneur.

En 2012, Iwan Baan, un photographe hollandais a capturé une image aérienne surréaliste de Manhatthan. Sous le nom de « The City and the Storm », la photographie symbolise New-York et l’ouragan Sandy, avec une partir de Manhattan entièrement plongée dans le noir.